Chronique

Chronique : Harry Potter et l’enfant maudit

Bonjour à tous cher(e)s lecteurs ou lectrices aujourd’hui on se retrouve pour une nouvelle chronique sur Harry Potter et l’enfant maudit. C’est un livre que j’ai lu il y a très très longtemps (plus de deux mois.) Mais je me sentais obligée de la faire donc…

c’est parti !

Mon résumé :

Les années ont passé depuis la grande bataille de Poudlard. Harry est maintenant marié à Ginny et père de trois enfants, mais parmi c’est trois enfants il y en a un qui est un peu différent. C’est Albus Severus Potter, il se sent à la fois rejeté car c’est le seul Potter depuis des siècles à être à Serpentard. Il ne comprend pas non plus pourquoi tout le monde adore et vénère son père. Il se fera un seul ami, Scorpius Malfoy, mais à son plus grand désespoir son père ne veut pas qu’il soit amis car il prétend que parce que c’est un Malfoy il ne doit pas le fréquenter. Mais un soir alors qu’il était à sa maison, Amos Diggory sonne à la porte. Il vient pour qu’Harry l’aide à repartir dans le passé avec le seul retourneur de temps qui se trouve au Ministère de la Magie pour sauver son fils Cédric tué dans le tournoi des trois sorciers. Alors Albus s’entraîne dans une mission impossible avec Scorpius et Delphi pour sauver Cédric. Entre temps Harry essaye de retrouver Albus et de s’occuper de ses affaires personnelles. À la fin on apprend que Delphi est la fille de Voldemort et qu’elle voulait changer le passé pour que son père ne meure pas.

Harry Potter et l’enfant maudit

Résumée du livre :

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au cœur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité: les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus.

Personnages principaux :

Albus Severus Potter : fils de Ginny et Harry

Scorpius Malfoy : fils de Drago et Astoria

Delphi : fille de Voldemort et Bellatrix

Avis :

Je pense que ce livre est essentiel pour les fans d’Harry Potter. Mais je trouve que personnellement ce n’est pas le huitième tome d’Harry Potter, loin de là. Déjà pour ceux qui ne le savait pas c’est écrit sous forme de pièce de théâtre donc au début c’est un peu perturbant. Mais il n’y a pas que ça. Je trouve que les personnages ne sont pas bien représentés, il y a par exemple Ron qui passe un peu pour le « tonton » qui ne fait que des blagues sans intérêt Drago qui est normalement l’ennemi d’Harry, devient gentil et on est presque de son côté que du côté d’Harry. Et puis bien sûr Harry qui est beaucoup trop présent à Poudlard et qui est un peu trop protecteur envers son fils. Mais pourtant j’ai adoré les nouveaux personnages comme Scorpius. Je trouve aussi que la fin est un peu illogique et pas très bien travaillée. En conclusion je vous conseille ce livre même s’il a beaucoup de défauts.

Voilà cette chronique sur ce livre est terminée j’espère qu’elle vous aura plu. À bientôt sur ce blog !

7 commentaires sur “Chronique : Harry Potter et l’enfant maudit

  1. Merci. Oui, c’est vrai, je n’aurais pas du mettre le rôle de Delphini, surtout pour ceux qui n’ont pas lu ce livre. Après je pense que c’est important de lire ma chronique après avoir lu le livre, si on ne veut pas se faire spoiler 🙂
    À bientôt ! 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s