Chronique

La quête d’Ewilan – Tome 3

Hello, hello chèr(e)s lecteurs et bienvenue sur mon blog ! Comme vous l’aurez remarqué dans le titre, je vous présente aujourd’hui ma chronique sur le troisième et dernier tome de « La quête d’Ewilan » alors sans plus attendre je vous laisse découvrir mon article !

~ Mon résumé ~

Ewilan et Salim doivent se quitter. Mais heureusement pour les deux amis, ça ne sera que de très courte durée. En effet ils se retrouveront lors d’un affrontement contre des loups sauvages, dont ils s’en tirèrent miraculeusement grâce à Salim. Les deux meilleurs amis réunis, ainsi que tout leur groupe partent donc pour la Citadelle où ils rencontreront Siam, la jeune sœur d’Edwin. Ewilan n’a qu’une seule chose en-tête : retrouver ses parents. Mais pour cela, elle devra rappeler son frère, Akiro, dont la rencontre fût désastreuse. Elle se lance donc dans une quête avec ses compagnons pour arrêter son ennemie de toujours, Éléa Ril’ Morienval, et retrouver ses parents disparus.


~ Résumé du livre ~

Les Sentinelles libérées, Ewilan et Salim rejoignent la Citadelle des Frontaliers avec leurs compagnons. Là, Ewilan découvre la retraite du légendaire Merwyn, le plus grand des dessinateurs. Il leur conseille de regagner l’autre monde et de convaincre Mathieu, le frère d’Ewilan, de les suivre en Gwendalavir. À leur retour avec lui, la troupe embarque pour les îles Alines où les parents d’Ewilan sont détenus par la traîtresse Eléa Ril’ Morienval. Mais des pirates les pourchassent. Ewilan parviendra-t-elle à mener sa quête jusqu’au bout ?


~ Personnages principaux ~

Ewilan Gil’Sayan : Dessinatrice. Attributs : intelligente, courageuse, mature.

Salim Condo : Meilleur ami d’Ewilan. Attributs : drôle, loyal, agile.

Edwin Til’Illan : Maitre d’armes. Attributs : fort, courageux, autoritaire.

Ellana : Marchombre. Attributs : agile, discrète, maligne.

Akiro Gil’Sayan : Frère ainé d’Ewilan. Attributs : gentil, artiste, courageux.

Siam Til’Illan : Sœur d’Edwin. Attributs : forte, épeiste, courageuse.


~ Extraits ~

« – Tu m’expliques à quoi je sers maintenant ?

– À m’attendre ! Avec tes deux amies : Patience et Bonne Humeur ! »


« Un homme se mesure au poids de ses actes, pas à la longueur de ses phrases. »


« Je ne pense pas être capable d’un tel exploit, et je sens, au plus profond de moi, que je ne dois pas abuser du Pouvoir. C’est une question d’équilibre. Quand je dessine, je trompe la réalité. Il ne faut surtout pas que j’imagine que c’est un jeu. »


« Le pouvoir qu’offre d’Art du Dessin est limité. L’amour, lui, est infini. »


« Ils ignoraient que c’était impossible alors ils l’ont fait »

~ Mon avis ~

Ce tome est vraiment incroyable, il clôture bien la fin de cette première trilogie.

Dans ce tome Ewilan, qui après avoir libéré les Figées, part avec ses amis pour une quête qui consiste à retrouver les parents d’Ewilan. Mais ils auront besoin d’aide, c’est pour cela que Camille devra retourner dans son monde adoptif, pour encore une fois revoir son frère et le convaincre de partir avec elle. Etonnament, tout se passa bien entre les deux frères et sœurs, ils tissèrent même des liens très forts. Elle en apprit beaucoup sur ses parents. Siam, la petite sœur d’Edwin, se mêla également au groupe. Tous ensemble, ils partent donc s’aventurer dans les Alines là où rôdent des pirates farouches …

Je pense que j’ai quasiment tout adoré dans ce troisième volume. Il y a pratiquement tout le temps de l’action et de l’aventure. Franchement, je l’ai dévoré tellement qu’il est addictif. Je le répète encore et encore mais j’apprécie énormément la plume de Pierre Bottero qui est très agréable. L’univers est incroyable et très bien développé. J’ai adoré le moment où Ellana se sacrifie pour Edwin lors de la bataille contre Éléa. J’aime toujours autant Ewilan et Salim. D’ailleurs je trouve que Salim prend pas mal d’importance dans ce tome, je ne dis pas que dans les volumes précédents il n’était pas important, mais avec son histoire de métamorphose en loup, je trouve qu’il est plus mis en avant. Comme je l’ai déjà dit, dans cet opus on retrouve Mathieu, ce personnage a beaucoup évolué ou peut être qu’on le connait mieux… en tout cas, je l’ai vraiment bien aimé, même si il ne fait pas partie de mes personnages favoris dans cette saga. On recontre également Siam, La petite sœur d’Edwin qui est l’exemple même que les femmes peuvent être aussi courageuses et fortes que les hommes. Pour conclure la lecture de ce tome est un plaisir de la première à la dernière page, j’ai très hâte de lire la suite, en l’occurrence « Les mondes d’Ewilan. »


Et bien voilà, c’est déjà terminé. En tout cas j’espère que ça vous a plu ! Je vous souhaite de très agréables lectures ! À bientôt. 😋

🌷Alice.🌷

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s