Chronique

chronique : La Sélection, L’Élite et L’Élue

Salut à touuus ! J’espère que vous allez tous très bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour un article que j’ai un peu tardé à écrire, car les livres (oui les livres, je vais vous parler de plusieurs romans dans cet article, je vous dis pourquoi plus bas) dont je vais vous parler sont plutôt de vieilles lectures, en effet je crois les avoir lus vers début avril mais bon, niveau chronique je suis toujours en retard, donc c’est pas trop une surprise. Du coup j’espère que cette chronique va vous plaire ;))


Infos :

titre : La Sélection, L’Elite et L’Elue

auteure : Kiera Cass

genre : Romance, Dystopie

note : 4,5/5

résumé :

Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.

Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras…

Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Mon avis :

Du coup, comment vous dire que j’ai vraiment beaucoup aimé cette trilogie, c’était super ! Et si elle n’est pas un coup de coeur, elle le frôle. En gros, nous allons découvrir le royaume d’Illéa, battit sur les anciennes terres des États-Unis, ainsi qu’America, une jeune fille qui ne roule pas sur l’or, mais qui est heureuse. Malheureusement pour elle, tout va changer d’un jour à l’autre car elle va être prise pour participer à la sélection. Une émission télévisée dans laquelle trente-cinq jeune filles vont devoir s’affronter pour devenir l’épouse du Prince Maxon, héritier du trône. Mais alors que toutes les concurrentes sont remplies de joie à l’idée de pouvoir devenir princesse et vivre dans le luxe toute leur vies, America, quant à elle, n’a qu’une envie : retrouver son ancienne vie paisible, sa famille et Aspen Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

Avant de commencer réellement a vous parler de mon avis sur ces trois livres, je voulais vous dire rapidement pourquoi j’ai décider d’écrire une seule chronique pour trois tomes. Et bien tout simplement car je n’ai pas d’avis différents sur chacun des volumes. Donc si c’est pour répéter 3 fois les mêmes choses dans différents articles, je trouve ça inutile. Sachant aussi que je les ai dévorés d’un coup donc je ne me souviens plus vraiment où commencent et se finissent chaque opus. Donc voilà.

Bon je vais essayer de faire un avis structuré même si je pense qua ça va être compliqué. Je vais commencer par vous parler le l’univers, qui est pour moi un très grand atout de ce livre. On est donc dans une dystopie. J’ai beaucoup aimé cet univers que l’auteure a mis en place et qui à certains moments, m’a un peu fait pensé à Hunger Games, avec ce système de castes, qui font un peu référence aux districts, mais ce n’est pas non plu flagrant. Il ya aussi le concept de « selection » qui est vraiment très original, et que du coup, j’ai bien aimé. Cependant, je vous avoue que j’aurais aimé un peu plus d’informations sur ce monde, car c’est vrai qu’on tourne beaucoup sur la romance et du coup l’univers est un peu mis de côté. Mais honnêtement, sur le coup ça ne m’a pas dérangée plus que ça. Mais du coup, oui, j’aurais aimé plus de détails sur l’univers qui m’intriguait énormément.

Ensuite l’histoire. Alors là j’ai été vraiment surprise ! Je ne pensais pas autant aimé ! Dès lors qu’on commence le premier roman, on est absorbé par l’intrigue. Les pages défilent sans même qu’on s’en rende compte et on n’arrive pas à s’arrêter tellement que c’est captivant. Je n’ai pas les mots pour décrire l’histoire que nous offre Kiera Cass. Il faut savoir que c’est l’une des seules romances qui m’intéressait vraiment même si j’avais quelques appréhensions et je n’ai pas du tout été déçue. Ce n’est pas trop niais et surtout, malgré que ça soit une romance, on a un contexte à côté ce qui m’a permis de souffler. Donc c’est pour vous dire que ces trois livres peuvent convenir également aux personnes qui ne sont pas spécialement fans de romances comme moi.

Il y a aussi une autre raison grâce à laquelle j’ai été captivée par cette trilogie : la plume de l’auteure ! Elle est simple, fluide, et sans prise de tête. Elle parvient à décrire chaque scène à la perfection. Durant tout son récit les rebondissements s’enchaînent mais sans se ressembler ! Sa plume nous donne envie de continuer encore et encore et elle sait très bien jouer avec le suspens ! Nos émotions se mélangent pendant l’histoire, on peut passer de la surprise à la tristesse ou encore à l’inquiétude en quelques instants seulement !

Maintenant passons à un point dont j’avais hâte de vous parler : les personnages. Déjà, l’étendue des personnages est énorme et aussi très variée. L’héroïne est vraiment très attachante. Elle est loin d’être parfaite, mais elle défend ses valeurs et n’a pas peur de s’exprimer comme elle le sent. Elle a du caractère, elle est drôle, déterminée et courageuse mais surtout elle se bat pour la justice. Au fur et à mesure, on voit qu’elle grandit et prend de l’assurance. Et malgré les nombreuses situations compliquées, elle garde la tête haute. Bref America m’a beaucoup plu. J’ai beaucoup aimé Maxon aussi même si à certains moments je ne comprenais pas trop ses actions mais bon c’est un personnage attendrissant, il a la main sur le cœur et malgré ses airs de prince parfait, il n’a pas non plu la vie facile. J’ai adoré voir leur relation (un peu chaotique à certains passages) évoluer au fils des tomes. Ils se complètent bien et m’ont fait très souvent rire ! Au départ, j’aimais bien Aspen mais ensuite j’ai commencer à le trouver insupportable ! Je ne comprends pas comment on peut être aussi lâche, mais d’un côté, sa relation avec America est plutôt belle même si ça n’efface pas ce qu’il a fait… Quant aux autres personnages, ils sont tous intéressants à leur manières et sont ni tout blancs ni tout noirs.

Comme je l’ai dit tout à l’heure, la romance est très bien amenée car elle n’est pas trop niaise. Elle est même palpitante je trouve. Un triangle amoureux va voir le jour et il va rajouter encore plus de rebondissements et de changements de situations… Bref elle est exploitée de façon à être présente mais sans trop l’être .

Et enfin pour moi, il n’y a pas de différence entre les trois tomes, je les ai tout les trois autant adorés. Ils sont tous aussi captivants et l’intrigue est toujours prenante. Et aussi, je n’ai pas lu le quatrième et cinquième tome à la suite car il y avait des avis très mitigés et que la fin du troisième tome me suffisait pour l’instant. Bon après je ne dis pas que je ne vais jamais les lire mais ça ne me tente pas trop pour le moment.

En conclusion, j’ai vraiment ADORÉ cette trilogie ! L’univers dystopique est fascinant même si j’aurais aimé pkus de détails, les personnages sont vraiment incroyables. Je suis tombée sous le charme d’America, de Maxon mais aussi de pleins d’autres personnages ! Bref c’est une trilogie que j’ai dévorer tellement que c’est addictif et rapide à lire. Si vous voulez une lecture agréable, pour vous évader et impossible à lacher, n’hesitez pas à lire ces trois romans.

Ah et aussi ! J’ai vraiment lu cette trilogie au parfait moment car le jour où j’ai terminé le tome 3, on a apprit que l’histoire allait être adaptée en film. Du coup j’ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner.

Quelques passages :

« Et vous, mademoiselle, qu’est-ce qui vous a poussée à participer à la Sélection ? L’homme ou le trône ?

– En fait, je suis arrivée ici par erreur.

– Par erreur ?

– Oui. Plus ou moins. C’est une longue histoire. Et maintenant… me voilà. Je ne me bats pour rien de tout. Le but ultime, c’est de me remplir l’estomac jusqu’à ce que vous me montriez la porte. »

« Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées. »

« C’est comment d’être amoureuse ? lui demande ma petite soeur.

– La chose la plus merveilleuse et la plus terrible qui puisse vous arriver, soupire Lucy en réponse. Un bonheur qui menace à tout instant de vous filer entre les doigts, en quelque sorte.

Lucy a parfaitement résumé la situation. L’amour, c’est une peur qui vous donne des ailes. »

« Aïe ! s’exclame-t-il soudain. Merci pour mon pied.

– Oups ! Excuse-moi.

– Navré de te dire ça, America, mais tu as la grâce d’un éléphant.

– Je sais, je sais. Je fais ce que je peux ! »

« Vous avez peur ?

– Non.

– Moi non plus.

Nous sommes de fameux menteurs »


Voilà ! J’espère que ca vous a plu. Je suis un peu dubitative… je ne sais pas si cet article est trop long ou si je n’ai pas assez approfondi mon avis… Peu importe ! N’hésitez à me donner vos avis en commentaire sur cette trilogie. En tout cas j’espère vous retrouver bientôt !

Alice

2 commentaires sur “chronique : La Sélection, L’Élite et L’Élue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s