Chronique

Chronique : Heartstopper ~ Tome 1 ðŸŒ¸

Salut à tous, j’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je reviens pour vous parler d’un roman graphique qui fait un peu le tour en ce moment : Heartstopper d’Alice Osman. Je vais seulement vous parler du premier tome dans cette chronique, que j’ai lu en VF contrairement aux deux autres opus. Je ne pense pas être très objective dans cette chronique et je ne sais même pas si elle aura un sens car quand je parle de ces livres, je perds mes mots hahaha.

– Informations –


titre : Heartstopper, volume 1
auteure : Alice Osman
édition : Hachette
prix : 12€90
nombre de pages : 270


Deux garçons


Une rencontre

Un coup de foudre amical… ou amoureux ?


– Mon avis –


Je vous ai prévenu, cette chronique va être assez foulli car j’ai beaucoup et en même temps peu de chose à dire au sujet de ce livre. Bref, je ne vais pas vous faire attendre longtemps : j’ai beaucoup aimé, même adoré.

Dans ce tome on va suivre deux personnages : Charlie, le garçon plutôt timide et sensible ainsi que Nick, le sportif et populaire. Bon, on va pas se le cacher, quand j’écris ça, ca partait vraiment cliché. Et ça l’est. Mais bon, le livre est tellement mignon¹ en lui-même qu’on peut le pardonner. Du coup, ces deux lycéens vont très vite côtoyer de plus en plus, devenir amis et vont tisser des liens et une très grande complicité. (hehe je ne vais pas vous en dire plus car c’est un roman graphique, donc les événements s’enchaînent super rapidement. Si je pousse un peu plus dans mon « résumé » je vais vous spoiler la moitié du livre donc j’en reste là.)

Commençons par l’histoire, qui est, on peut le dire, très basique et simple. Mais l’auteure va rajouter un petit quelque chose qui va différencier ce roman des autres. Quand je pense à ce livre, honnêtement le seul mot qui me vient à la bouche c’est : mignon.² Et vous comprendrez si vous le lisez. À travers ce roman, Alice Osman traite des sujets vraiment importants et actuels. Je ne pense pas qu’à l’homosexualité mais également le harcèlement scolaire et l’intolérance. Je trouve ça vraiment super que dans un roman graphique à l’apparence mignonne³  inocent, l’auteure puisse transmettre des messages forts et touchants. L’histoire est au début une très belle amitié qui va peu à peu se transformer en romance. Et bien que si vous me connaissez vous devez sûrement connaitre la réticence à propos des romances (même si j’en lis de plus en plus) que je trouve parfois trop gnangan, celle ci est tout simplement mignonne⁴ (on a comme Alice) et agréable à lire.


L’histoire nous offre beaucoup d’interrogations sur les sentiments de chaque personnages, on se demande ce qu’éprouve l’un pour l’autre. L’histoire commence rapidement donc pas le temps de s’ennuyer. Comment vous dire que j’ai terminé cet opus en une soirée, bon déjà car se lit super facilement mais également car on est appés par le déroulement de leurs aventures et j’etait juste dégoûté quand j’ai terminer la dernière page car, bien évidemment, je n’avais pas la suite. Plusieurs m’ont fait sourire et c’était vaguement super agréable haha. Je n’ai cependant pas étais surprise par le fil des actions, mais bon je ne pense pas que ça soit le genre de livres qui nous offre des révélations à chaque fin de chapitre… Mais ça ne m’a pas trop dérangé et ce n’est pas un point négatif je tenais juste à le préciser.

L’ambiance qui se dégage du livre est douce et cosy surtout grave aux dessins, qui sont d’ailleurs un des plus grand charme de cette bd à mes yeux. Ils sont assez simples mais nous véhiculent bien les émotions et sentiments des personnages. C’est des planches vraiment mignonnes⁵ comme le livre en général. Il n’y a pas de couleurs, mais l’histoire suffit largement donc pour moi ça n’a pas été un souci. Je pense pas que je dois en rajouter à ce sujet, de toute façon je vous montrerai certaines planches en fin d’article.



Maintenant, attardons nous sur les personnage et encore une fois c’est pas mal cliché… Nos deux protagonistes vont se rencontrer et devenir inséparables. Leur relation est juste trop mignonne⁶ (en plus avec les dessins, le combo parfait) Personnellement, j’ai préféré Charlie, son caractère et son histoire m’ont vraiment plu. Nick, quant à lui est un peu perdu mais également très attachant ! Bref ensemble ils sont adorables. J’ai également bien aimé la sœur de Charlie, je ne sais pas trop pourquoi. La tendresse du roman fait vraiment du bien. C’est pour ça que je n’hésiterai pas à me replonger dans l’univers quand je ne me sens pas bien. Ce premier tome est plein de positivité et il est juste trop MIGNON⁷ !!! (Je pense que vous aviez compris mais j’aime bien en rajouter voyez vous :))

En résumé c’est un livre qui se lit d’une traite, plein d’espoir de tendresse te de douceur. On a vraiment l’impression de se prendre une grande bouffée d’air frais en le lisant. Il nous propose des graphismes tous dans la simplicité mais qui sont tout de même bien travailler. Et même si il y a pas mal de clichés (qui l’ont parfois fait lever les yeux au ciel mais chuuuut) je vous le recommande !

– Quelques planches –



Je ne vous montre pas les planches à l’intérieur de peur de vous spoiler ;))
Voilà ! J’espere que ça vous a plu ! J’espère vous poster la chronique du second tome bientôt sur le blog. En attendant je vous laisse ! À très viteeee !!!

alice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s